Trois photographies du film « Nathalie » (Christian-Jaque, 1957).

 

IMG_20180113_1255387

« Mannequin dans la maison de couture de Cyril Boran, Nathalie Princesse (Martine Carol) est accusée d’avoir volé un clip de grande valeur appartenant à la comtesse de Lancy, durant la présentation de la dernière collection. Elle parvient aisément à se disculper, retrouve par inadvertance le bijou caché sous un siège et s’en empare. Son intention est d’aller le restituer elle-même à la comtesse dans son hôtel particulier de Neuilly. Mais celle-ci a été assassinée et Nathalie est enlevée par deux gangsters en auto qui la séquestrent dans une maison de banlieue. Nathalie se laisse convaincre par Coco, l’un de ses ravisseurs, de se rendre à un mystérieux rendez-vous dans un grand magasin où le clip devait servir de signe de reconnaissance. Elle entre ainsi en possession d’un petit paquet, puis elle ameute la police pour échapper aux gangsters. Au poste, elle téléphone à l’inspecteur Franck Marchal (Michel Piccoli), qu’elle a rencontré dans la maison de couture au moment de l’enquête. et lui fait un rapport détaillé des événements : la « comtesse « , qui dirigeait une équipe de malfaiteurs, a été éliminée par le chef d’une bande rivale. Et Nathalie est en mesure de tendre un piège à l’assassin, qui tient à entre en possession du mystérieux paquet contenant des diamants volés. Le soir, chez elle, Nathalie se trouve face à face avec Cyril Boran venu récupérer les bijoux. Grâce à l’astuce de la jeune femme, force restera à la loi. » Rappelons que GAUMONT a édité ce film sous forme de DVD.

IMG_20180113_1257506

IMG_20180113_1256188

Laisser un commentaire

Cinemacritique.unblog.fr |
Serialwatchers |
Echos d'un festival |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus